Enseignement/Jurys

Encadrement de post-doctorants

Haris Shekeris (2016-2018) dans le cadre du projet ANR DEMOCRASCI

Baptiste Bedessem (2018- 2019) et Vincenzo Politi (Octobre 2019 – Décembre 2019) dans le cadre du projet Idex Impulsion PartiSCiP

 

Encadrement de thèses et HDR en cours

Thèses

  • Renaud Fine : “Réflexions autour de la démocratisation des systèmes décisionnels en matière de politique publique de recherche”.   Thèse financée par une allocation doctorale de recherche de l’ARC 5 – Cultures, sciences, sociétés et médiation, Région Rhône Alpes. Co-direction avec Séverine Louvel, SciencePo Grenoble.
  • Ismael Benslimane: “Les brevets sont-ils un mal nécessaire ? ” Thèse financée par une allocation doctorale de recherche obtenue par appel à projet AGIR de l’UGA. Co-direction avec R. Magni-Berton, SciencePo Grenoble.
  • Laurie Letertre, “Quantum entanglement and the structure of spacetime”. Thèse financée par une allocation doctorale de recherche du projet IDEX Quantum Engineering Grenoble. Co-direction avec V. Lam (encadrant principal, Université de Berne) et Cyril Branciard (Institut Néel).
  • Thibault Ponchon, “Les enjeux des liens entre recherche fondamentale et innovation technologique au sein de QuEnG”. Thèse financée par une allocation doctorale de recherche du projet IDEX Quantum Engineering Grenoble. Co-direction avec S. Louvel (Science Po Grenoble).

 

HDR soutenue 

  • Cyrille Imbert (Chargé de recherche au CNRS/Archives Henri-Poincaré Nancy)  : “Développer la connaissance, par-delà les limites individuelles : contraintes, ressources, et frontières de la science”, soutenue à Lyon le 6 décembre 2019.        Jury : Claus Beisbart (professeur, Universität Bern), Igor Douven (directeur de recherche, CNRS, SND, Paris, rapporteur),David Hill (professeur en informatique, Université Clermont Auvergne, ISIMA/LIMOS),Philippe Hunemann (directeur de recherche, CNRS, IHPST, Paris, rapporteur),Max Kistler (professeur, université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, IHPST rapporteur)

 

Thèse soutenue

  • Baptiste Bedessem : “Quelle autonomie pour la recherche ? Analyse épistémologique des conditions de la gouvernance des sciences”  Thèse financée par une allocation doctorale de recherche de l’ED  Philosophie : histoire, représentation, création (ED 487).  Co-tutelle avec V. Guillin (UQAM, Montréal).   Soutenue à Lyon le 13 décembre 2018.       Jury : Anouk Barberousse (Sorbonne Université, Présidente), Marc Billaud (Centre de recherche en cancérologie de Lyon), Frédéric Bouchard (Université de Montréal), Martin Carrier (Bielefeld Universität), François Claveau (Université de Sherbrooke), Christophe Malaterre (UQAM, Montréal).       Situation actuelle : post-doc à l’université  Venice Ca’ Foscari sous la supervision de E. Montuschi.

Baptiste Bedessem est lauréat du Prix de thèse 2019 de l’Université Grenoble Alpes et lauréat français du Prix de thèse en cotutelle France Québec.

 

Participation à des jurys de thèse et d’HDR

  • M. Hao Zhou, thèse, “La chute du “triangle d’or”. Apriorité, analycité et nécessité : de l’équivalence à l’indépendance”, Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, soutenance prévue initialement  le 2 décembre 2019 mais reportée  (rapporteur)
  • M Julien Técher, thèse : “Faites par la pensée ce que nature fait quelquefois » : les usages de l’expérience de pensée au XVIIIe siècle”, Université Jean Moulin Lyon 3, 23 novembre 2018 (présidente)
  • Mme Léna Soler, HDR : “La science telle qu’elle aurait pu se faire ? Contingence ou inévitabilité des résultats de notre science”, Université de Lorraine, 16 novembre 2018 (rapporteur)
  • Mme Laura Rodriguez, thèse : “Savoir agir avec la nature : entre écologie scientifique, valeurs collectives et conceptions du monde”, Université de Montpellier, 15 novembre 2018 (rapporteur)
  • M. Virgile Besson, thèse : “L’interprétation causale de la mécanique quantique : biographie d’un programme de recherche minoritaire (1951-1964), Université Claude Bernard  Lyon 1, 15 février 2018 (rapporteur)
  • M. Gauvain Leconte, thèse : “L’activité prédictive des sciences empiriques”, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, 6 décembre 2018 (rapporteur)
  • Mme Adeline Barbin, thèse : « La démocratie technique », Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, 21 juin 2017 (rapporteur)
  • M. Romain Sauzet, thèse : « La pluralité scientifique en action – le cas du Labex IMU) », Université Jean Moulin Lyon 3, 24 avril 2017 (rapporteur)
  • Mme Katia Wilson, PhD : “Astrophysics in simulacrum – The epistemological role of computer simulation in dark matter studies”, University of Melbourne, février 2017 (examinatrice)
  • Mme Marta Spranzi, HDR : “De la révolution scientifique à l’éthique empirique”, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, 13 décembre 2016 (rapporteur)
  • Mme Sabine Rabourdin, thèse : “Les styles thématiques locaux : l’interprétation du réel par les physiciens selon leur culture”, Université Lyon 1, 12 décembre 2016 (rapporteur)
  • M. Rafik Hiahemzizou, thèse : “Théorie générale de la manipulation/intervention. Son implémentation aux expériences de physique et d’astrophysique”, Université Lille 3, 5 décembre 2016 (rapporteur)
  • M. Sébastien Dutreuil, thèse : “GAÏA : hypothèse, programme de recherche pour le système Terre, ou philosophie de la nature?”, Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, 2 décembre 2016 (rapporteur et Présidente du jury)
  • M. Franck Varenne, HDR : “Philosophie des modèles et des simulations. Pour une épistémologie discriminante, appliquée et impliquée.”, Université Paris Ouest Nanterre, 21 octobre 2016 (rapporteur)
  • M. Raphaël Künstler, thèse : “Défense intégrative du réalisme scientifique contre l’argument pessimiste”, Aix-Marseille Université, 27 mai 2014
  • M. Diego Covu, Thèse : “Les formes du réalisme scientifique: l’empirisme de Locke et le naturalisme contemporain”, Aix-Marseille Université, 29 novembre 2013
  • M. Vincent Israël-Jost, Thèse : “L’observation scientifique: aspects philosophiques et pratiques”, Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, 9 décembre 2011 (rapporteur)
  • M. Thomas Boyer, Thèse :“La pluralité des interprétations d’une théorie scientifique: le cas de la meécanique quantique”, Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, 2 décembre 2011 (rapporteur)
  • M. Eric Clémençon, Thèse :“La référence dans le langage des sciences de la nature”, Université de Provence, 21 octobre 2011

 

Encadrement de Master 1 et 2 (depuis 2018 à l’Université Jean Moulin Lyon 3 et ENS Lyon)

2018-2019

  • Amine Mansour (Lyon 3) “Enquête ontologique et épistémologique sur la réalité virtuelle”, M2, juin 2019
  • Guillaume Raymond (Lyon 3) “La scientificité”, M1, juin 2019
  • Valentin Pothier (Lyon 3) “L’influence des valeurs dans l’élaboration des théories physiques”, M1, juin 2019
  • Karina Rousselet (Lyon 3) “L’imagination dans la science”, M1, juin 2019
  • Marianne van Panhuys (Lyon 3) “La thèse cosmologique de Karl Popper et le discours prédictif en sciences”, M1, mai 2019

2017-2018

  • Félix Zourabichvili (ENS Lyon) “Peut-on fonder la métaphysqiue sur la science? Analyse comparée de deux approches naturalistes en métaphysique contemporaine”, M1, juin 2018 (en co-direction avec C. Gautier, ENS Lyon)
  • Maxime Leblond (Lyon 3)  “L’androcentrisme et la science”, M2, juin 2018
  • Kevin Ruiller  (Lyon 3) “Exploration des renégociations de la relation entre principes et expérience au sein des sciences expériemntales”, M1, juin 2018
  • Julien Borgeon (Lyon 3)  “Le rôle heuristique des fictions. Etude du statut fictionnel des modèles scientifiques”, M1, mai 2018
  • Temoor Butt (Lyon 3)  “Le rapport du sujet au langage dans la connaissance de soi-même chez Wittgenstein”, M1, mai 2018

 

Encadrement de Master 1 et 2 (2014-2016 à l’Université Grenoble Alpes)

  • Albin Guillaud “Doit-on intégrer les “médecines alternatives” dans les systèmes de santé?”, M2 soutenu en 2016.
  • Ismael Benslimane “A qui doit appartenir le savoir en démocratie? Analyse des propositions de la philosophie du Libre”, M2 soutenu en 2016
  • Patrice Trouiller “La médecine factuelle (evidence-based medicine): la thérapeutique à l’épreuve des preuves – Eléments d’analyse” M2 soutenu en 2014
  • Renaud Fine “Penser la démocratisation de la gouvernance des sciences. Analyse critique de l’idéal de science bien ordonnée de P. Kitcher et formulation d’une proposition alternative” M2 soutenu en 2014
  • Baptiste Bedessem  “La science doit-elle être autonome pour être utile? La lutte contre le cancer comme étude de cas” M2 soutenu en 2014
  • Simon Maarek “La place des énoncés métaphysiques en sciences” M1 soutenu en 2014